Accueil du site > Economie > Les principaux facteurs structurant le management d’une entreprise (...)

Les principaux facteurs structurant le management d’une entreprise touristique

Publié le lundi 13 novembre 2006. Lu 5356 fois

Pour la fondation d’une entreprise, qu’elle soit grande, moyenne ou petite, il est fondamental de mettre en place certains fondements de base, sans lesquelles, la réussite et le rayonnement économique seraient impossibles. C’est pourquoi il est essentiel de penser à une structure de management intelligent, par objectif et participatif, qui met les collaborateurs à contribution.

Pour que ce management soit intelligent et moderne il est impératif de le repenser selon les cinq facteurs principaux suivants et qui seront classés par ordre de priorité :

-  Le facteur humain, qui a été longtemps négligé, prend aujourd’hui le premier rend dans la stratégie de gestion d’une entreprise qui se respecte ; car c’est les femmes et hommes compétents et bien motivés qui font que telle ou telle entreprise réussit , ou au contraire elle échoue. Le capital humain est le premier facteur auquel il faut penser et d’urgence, car c’est le principal fondement et le plus structurant d’une entreprise. Et donc sans un staff de qualité, maîtrisant les conditions principales de travail et conscient des aspirations changeantes des consommateur, il serait impossible da satisfaire ces clients potentiel, surtout dans une entreprise de service, tel que le tourisme et l’hôtellerie.
Ce qui impose la mise en place d’une gestion cohérente des hommes et des femmes qui seront les futurs collaborateurs et en l’occurrence les acteurs de production et de distribution des biens et des services aux consommateurs. Ceci impose également un recrutement correct de ces acteurs, selon des critères pertinents respectant des profils bien étudiés, selon les postes et les tâches à accomplir. Mettre chacun à la place qui lui convient « the right man in the right place ». Ici il ne faut se fier au hasard, mais agir de manière logique et raisonnable, pour éviter toute surprise.

-  Le marketing vient en second rang, car les entreprises qui sont aujourd’hui performantes et qui se sont imposées sur les marchés internationaux, sont celles qui savent présenter leurs produits, celles qui maîtrises les rouages d’une bonne commercialisation et enfin celles qui savent fixer leurs objectifs et définir leurs produits en fonction des besoins et donc celle qui ont instauré un marketing intelligent. Sans avoir fait la prospection du marché au préalable et sans avoir ciblé sa clientèle, l’entreprise nouvelle ne pourra réussir que par hasard.

-  Le facteur matériel et d’équipement intervient donc après la mise en place d’une équipe soudée et compétente, capable d’appliquer la stratégie de l’entreprise, de mettre en place les équipements et les outils de travail, d’organiser et de manipuler avec aisance ce matériel et équipement de qualité. L’acquisition des ces équipement nécessite la mise en place d’une planification dans le temps et dans l’espace, afin d’éviter tout tâtonnement. Ce qui implique que les équipements et le matériel mis à disposition dans les ateliers doivent être gérés correctement, avec une équipe composée de jeunes et des moins jeunes , tous spécialisés, chacun dans son domaine. Des stages d’adaptation et mise à niveau sont nécessaire avant tout démarrage, ce qui prévient les risques pouvant dégrader les équipements, causer des accidents, engendrer une mauvaise rentabilité...

-  Le troisième facteur géographique concerne l’emplacement de l’établissent et sa situation, dans son environnement économique : accès faciles, site agréable, équipé d’une infrastructure de base, non pollué... Cet atout joue énormément dans le tourisme te l’hôtellerie, car les clients potentiels cherchent des endroits propre, calmes, sécurisant et reposant pour passer leurs vacances ; et donc les entreprises touristiques et hôtelières doivent être implantées dans des endroits répondant à ces critères. L’espace géographique d’une entreprise est l’un des facteurs principaux de sa réussite, et de sa renommée.

-  Le facteur financier : une fois que ces trois facteurs, cité plus haut, sont bien structurés, l’entreprise est tenue de mettre en place une plate forme et une stratégie financière et comptable, pour une meilleure gestion des patrimoines et pour mieux surveiller le rendement des capitaux investis. Chercher la rentabilité et penser le financement est essentiel pour fixer le montage économique d’une entreprise. Sans un financement correct, il est impossible de créer une entreprise, mais il ne faut pas donner plus d’importance à l’argent et sous estimer les trois principaux facteurs cités ci haut, sinon l’entreprise verra l’échec très rapidement. C’est le capital humain compétent, motivé, bien encadré, et c’est un équipement et des outils performants qui vont aider à réaliser une rentabilité juste, et non le contraire. Le financement tout seul ne pourra rien faire, c’est un moyen parmi tant d’autres.

Voilà que je livre une réflexion aux étudiants des branches de l’économie et des études de gestion en leur demandant d’en faire un sujet de recherche pour les travaux de fin de formation. Ce serait intéressant de chercher à convaincre les promoteurs du secteur touristique de l’importance des ces facteurs, en leur expliquant qu’il n’est plus possible faire des bonnes affaires tout en sous-estimant le facteur humain. Pour que nos entreprises soient compétitives au niveau mondial, elles doivent adopter une gestion scientifique et non artisanale.





Dans la même rubrique

Ecotourisme au service du développement durable

Economie | Résumé « Le concept de " développement durable " a fait du chemin depuis la parution du rapport Brundtland en 1987. Malgré sa complexité, on a cherché des moyens et des outils (...)

Lu pour vous sur le net : Le secteur des voyages et du tourisme définit une politique concernant le changement climatique

Economie | CP 58/2009 Le secteur des voyages et du tourisme définit une politique concernant le changement climatique Communiqué conjoint de l’OMT et du Conseil mondial du (...)

Le concept de la chaîne de valeur de Michel Porter

Economie | Créée par Michael Porter dans son livre ‘’l’avantage concurrentiel’’, constamment réédité depuis 1986, ‘’La chaîne de (...)

Fluctuation des prix des produits pétroliers sur le marché marocain

Economie | Après des mois d’hésitations, le gouvernement a franchi le pas. L’arrêté sur l’indexation partielle du prix des produits pétroliers sur le marché (...)

jeunesdumaroc.com

Bienvenu invité:

Devenir membre de JDM Magazine c'est :

Vous exprimer librement et partager vos points de vue.
Vous exprimer devant un large public.
Communiquer directement avec les lecteurs, à travers les commentaires.
Bénéficier d'une nouvelle expérience journalistique.

Devenir rédacteur sur JeunesduMaroc.com c'est aussi :

Parce que c'est grâce à Vous et à Votre volonté que JDM Magazine existe.
Parce que c'est à travers JeunesduMaroc que tous les jeunes pourront, s'exprimer en toute liberté vers une large communauté
Enfin, parce qu’il est temps de nous céder la parole !!!

Inscription membre

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


En cliquant sur valider vous acceptez nos conditions d'utilisation